Maman a tort – Michel Bussi (542 pages)

Je profite de la sortie de la série télévisée pour parler de ma dernière lecture. Désolée pour les détracteurs de Michel Bussi, mais celui-ci est dans la bonne veine. Mais oui, on sait que Malone a sûrement raison, que sa maman n’est pas sa maman, mais pourquoi? Bien sûr, on se doute que les deux affaires, celle du braquage des boutiques de Deauville et celle de Malone sont liées, mais comment? On est tenus en haleine de la première à la dernière page dans ce roman et on engloutit les 540 pages en un rien de temps; pour moi, le meilleur avec Nymphéas noirs et un avion sans elle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s