L’arménien – Carl Pineau (311 pages)

Je redémarre mon année de lecture avec un autre Nantais, après Guillaume Le Cornec et son île aux panthères qui se déroule dans la même ville. Cette nuit nantaise, sous-titre de la série qui démarre, est un polar addictif qu’on ne lâche pas avant d’avoir lu la dernière ligne.

Son style, particulièrement fluide et agréable et sa construction tout à fait originale, ainsi que ses personnages, touchants ou pathétiques, voire pour certains effrayants et patibulaires nous entraînent dans le monde des nuits nantaises, sur fond de trafic de drogue. Luc, jeune homme d’origine arménienne arrivé en France dans des circonstances dramatiques est retrouvé assassiné. Son plus vieil ami et sa psy se partagent les chapitres en évoquant tour à tour leurs souvenirs. Vraiment excellent ! Vivement la prochaine nuit nantaise et son sicilien ! 😊

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s