Sortez-moi de là ! Sonia Dagotor (320 pages)

Sonia Dagotor réussit à nous entraîner dans son histoire d’Auvergnate, vierge tardive, qui découvre Paris. Madeleine nous souffle une petite brise rafraîchissante avec son œil neuf et naïf sur à peu près tout. Ces derniers temps, pourtant, les feel good books n’ont pas mes suffrages. Les histoires mièvres où on connaît la fin avant d’avoir fini le premier chapitre m’ennuient, voire m’irritent un tantinet, avec leur style en plus un peu facile, quelques fois mauvais.

Là, force est d’avouer qu’on sort des sentiers battus avec cette fille pas si jeune et pas du tout branchée qui débarque de sa campagne. On y lit quelques passages franchement drôles et on ferme le livre avec le sourire. L’énergie que dégage l’auteur se retrouve dans son écriture. Un bon moment !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s