La tresse- Lætitia Colombani (238 pages)

Le problème quand on vient de lire un chef d’œuvre somme toute féministe comme « dans la forêt », le suivant paraît forcément un peu insipide… Comme m’a dit Inès Punch qui me l’a conseillé, c’est bien, mais ce n’est pas un chef d’œuvre. C’est un bon résumé. Assez rapidement prévisible, mais plutôt sympathique. Les trois femmes que l’on suit sont chacune fortes et rebelles dans leur genre et dans leur pays. Et puis ça se lit tellement vite que ça ne valait pas le coup de passer à côté.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s