Anaisthêsia – Antoine Chainas (340 pages)

Ambiance noire pour ce polar d’Antoine Chainas. Un flic noir originaire de Haïti, dans une équipe raciste a un accident avec la voiture de service dont il sort défiguré et insensible. Insensible, donc ne ressentant plus la douleur, mais aussi insensible, sans émotions, sans la moindre empathie. Il ne ressent plus rien, une sorte de zombie, un cas d’école pour le docteur qui le suit. D’ailleurs, n’est-il pas un peu mort, avec sa cicatrice qui sépare son visage en deux ?

Le livre avance au rythme de la poursuite de la tueuse aux bagues, mais que s’est-il vraiment passé le soir de l’accident ? Qui sont les bons ? Qui sont les méchants ? Quelles sont les véritables motivations de chacun pour avancer, pour vivre, ou mourir ? Antoine Chainas nous entraîne dans un univers sombre où il n’y a point de salut. C’est noir noir noir et commotionnant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s