La somme de nos folies – Shih-Li Kow (368 pages)

Ce premier roman malais est une petite pépite de douceur et d’humour, saupoudrée de croyances et de faits un peu étranges. C’est frais et léger comme un litchi dénoyauté, même si l’auteur arrive à aborder des sujets aussi sérieux que la religion, la politique, le racisme, et la place des LGBT en Malaisie sans que cela ait jamais l’air d’un pamphlet.

Mary-Anne arrive par accident chez Beevi, qui habite au nord de Kuala Lumpur, dans un village régulièrement inondé. Le meilleur ami de Beevi, Auyong et Mary-Anne se succèdent pour raconter l’histoire inconcevable de leur petit coin du monde. Délicieusement dépaysant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s