L’entreprise des Indes – Erik Orsenna (385 pages)

Encore un livre sauvé de la destruction par ma copine Nadine. Le style est magnifique et drôle. L’époque me fascine, une époque à la fois marquée par la soif des découvertes et l’Inquisition, quel paradoxe ! Le sujet me passionne, Christophe Colomb et son entreprise des Indes, raconté par son frère Bartolomé. Le roman retrace toute la période de l’enfance des deux frères au départ de Christophe, cela a fait 527 ans le 3 août dernier.

Il y explique les débuts de l’imprimerie et l’importance de la cartographie à une époque où on n’avait pas dépassé « la bosse de l’ouest africain » au sud, ni les Açores à l’ouest. Il y met des extraits des récits de Marco Polo et de l’Ymago Mundi, les premiers livres qui parlent de voyages.

Les cartes de navigation étaient des œuvres d’art, autant que des mines d’or, au point que les rois les gardaient comme des trésors secrets. Les ports étaient des lieux de retrouvailles, de savoirs, de rêves et de départs vers l’aventure, la découverte de nouveaux mondes. Passionnant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s