Galerie

Les collectionneurs d’images – Jóanes Nielsen (468 pages)

Six enfants nés en 1952, issus de milieux différents, élèves à l’école catholique Saint-François de Tórshavn et collectionneurs d’images se partagent tour à tour les chapitres au
fur et à mesure de cet incroyable et foisonnant roman.
L’introduction explique le décès de cinq d’entre eux, jeunes, voire très jeunes, et l’histoire
des îles Féroé est ensuite racontée au travers de leurs destins tragiques. On connaît mal
cette partie du monde, ces 18 îles perdues à la limite sud de l’Arctique, entre l’Islande,
l’Ecosse et la Norvège, et c’est l’occasion d’en apprendre un peu plus à ce sujet sur une
trentaine d’années, entre les années 60 et le milieu des années 90.
Ce livre a un style faussement simple, des personnages minutieusement dépeints et très
travaillés, on est autant embarqués par l’aspect romanesque que par ce qu’on apprend sur
cette région et son histoire. Un roman à ne pas manquer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s