Galerie

La daronne – Hannelore Cayre (176 pages)

J’ai lu avec immense plaisir ce roman acide et immoral sur une femme décalée, traductrice pour la police des stups, qui se met à dealer pour assurer un avenir à ses filles et payer l’Ephad où se meurt sa mère Alzheimer. Le film est très fidèle au roman, mais l’écriture mordante de Hannelore Cayre, et son regard acerbe sur le système judiciaire français apporte une pierre non négligeable à l’édifice. SI vous avez déjà croisé l’autrice, vous retrouverez son ton naturellement culotté. Il m’a semblé qu’elle est dans la vie aussi impertinente que dans ses écrits. Personnellement, je suis fan. Régalez-vous !

Une réflexion au sujet de « La daronne – Hannelore Cayre (176 pages) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s