Moravagine – Blaise Cendrars (236 pages)

Moi qui ne relis jamais, j'ai profité du confinement pour me replonger dans ce livre poétique et fou où l'on croise un double de Cendrars maléfique, assassin et fantasque; mais aussi Cendrars lui-même. Le rythme de l'écriture, unique, vous entraîne faire le tour du monde pour en déranger l'ordre établi. "Les épidémies, et plus spécialement … Lire la suite Moravagine – Blaise Cendrars (236 pages)