La fille aux cheveux roses – Amélie B. (257 pages)

Ça commence comme un livre mièvre pour ados. Et puis on s’aperçoit qu’on est à la moitié et qu’on n’a pas vu le temps passer. On ferme le livre pour se nourrir un peu mais les personnages nous manquent alors on y revient au plus vite pour ne plus s’arrêter jusqu’à la dernière ligne. Et après avoir refermé la kindle, on reste imprégné longtemps par les jeunes étudiants auxquels on s’est attachés.

Franchement, c’est vraiment bien, les rebondissements donnent le rythme et ça se lit comme on boirait un chocolat liégeois. Adèle, timorée, coincée, sage arrive en école de commerce après deux années de prépa, où elle a bossé comme une folle, bien décidée à poursuivre sur le même rythme. Bien sûr, ce n’est pas exactement comme ça que ça se passe, et elle a du mal à s’adapter à l’ambiance et le rythme des fêtes. Dans cette école, il y a aussi Chloé, mèche rose framboise, qui fait la bringue tout le temps et semble ne pas travailler et se moquer de tout. On sait qu’elles vont finir par être amies et que les apparences cachent bien des choses. Mais vous ne devinerez pas comment ni pourquoi aussi facilement. Alors foncez, ça se lit vite et ça vaut le temps passé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s