Le prix de l’arrogance – Cristina De Azevedo (336 pages)

Il faut profiter du confinement pour sortir de sa zone de confort. C’est ce que j’ai fait en m’attaquant à cette Romantic Fantasy, très loin de mon univers habituel.

Sandra, une jeune femme pure et pas très jolie et Gabriel, un beau chirurgien esthétique arrogant vont se rencontrer et se partagent les chapitres à tour de rôle. Quel est donc ce collier étrange qu’elle n’arrive plus à enlever depuis qu’elle l’a passé autour de son cou, ses amies l’ayant trouvé au pied de sa voiture accidentée ? Peu à peu, d’autres phénomènes de plus en plus étranges surviennent. 

Sandra arrivera-t-elle à se débarrasser du collier ? Gabriel comprendra-t-il enfin que son manque d’empathie le dessert dans la vie et qu’il ferait bien d’être un peu moins arrogant?

Ça se lit bien, une petite parenthèse de légèreté dans notre monde de confinement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s