Galerie

Mahmoud ou la montée des eaux – Antoine Wauters (130 pages)

Mahmoud le Syrien raconte son histoire par petites touches poétiques et l’histoire de sa ville qui a été engloutie sous les eaux par une décision de Hafez el-Assad, le père de Bachar. Il raconte ses amours, ses peines, en évoquant de façon sibylline – voire avec des notes de bas de page – la situation de son pays en ruines. En vers libres, ce livre a obtenu le prix du livre Inter. Il n’a pas vraiment besoin de moi, donc, pour en faire l’éloge.

J’aime habituellement les petites histoires dans la grande. Cette fois, je suis restée sur ma faim sur la grande et restée sur ma faim sur la petite. Le style qui se veut exigeant au début se délite à mon sens au fur et à mesure. Finalement, ce livre me laisse plutôt perplexe sur ses tenants et aboutissants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s