Galerie

Sankhara – Frédérique Deghelt (384 pages)

Après une très violente dispute avec son mari, Hélène est partie brutalement juste avant la rentrée des classes de ses jumeaux faire un stage spirituel où elle est coupée du monde. Elle n’a prévenu qu’une amie, qu’elle a chargé d’envoyer chaque jour une lettre à ses enfants pendant les dix jours de son absence. Sébastien est encore plus en colère après elle, mais aussi désemparé. Vu tour à tour de chacun de leur point de vue, Frédérique Deghelt dissèque ce qui fonde un couple, ce qui l’érode au fur et à mesure que le temps passe. Elle explore  les choix que l’on fait, ceux que l’on n’a pas faits, et comment on peut se poser pour prendre suffisamment de recul pour réfléchir au sens qu’on veut donner à son existence. 

Comme toujours la plume de l’autrice est à la fois fine et acérée. Elle sait comme personne décrypter les relations entre les hommes et les femmes, les places que les uns et les autres tiennent dans la société. Ce livre vous fera à votre tour réfléchir et vous poser des questions sur vous et votre vie. Le rythme lent des chapitres de méditation d’Hélène alternent avec le rythme fou des chapitres où Sébastien se débat comme il peut dans son quotidien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s