Galerie

Luca Di Fulvio

Luca Di Fulvio est un homme de théâtre et un écrivain italien, auteur de romans policiers, de fantastique et de littérature d’enfance et de jeunesse.

Avant de fonder sa propre compagnie de théâtre (Le Moveable Feast), il travaille avec Paola Bourbons, Sergio Graziani, Mario Marans, Andrzej Wajda. Il est également consultant éditorial de plusieurs maisons d’édition.

Luca Di Fulvio est devenu l’un des nouveaux phénomènes littéraires à suivre avec la sortie de « Le gang des rêves » (« La gang dei sogni », 2008) publié en France en juin 2016 et premier tome d’une forme de trilogie. Plébiscité par les libraires et les lecteurs, le livre, qui raconte le New York des années 20 par les yeux d’un jeune Italien, s’est lentement mais sûrement transformé en best-seller. Luca me fait l’honneur, avec sa gentillesse légendaire de participer à “Un auteur, trois livres”.

– Quel est le livre qui a marqué ton enfance ou ta jeunesse ?

Bonjour à tous et bonjour Isabelle et pardon pour mon horrible français !Alors, il y a deux livres très différents l’un de l’autre qui ont marqué ma véritable entrée dans la lecture quand je n’étais qu’un gamin. Ils m’ont ensorcelé, m’ont hypnotisé, mais surtout, ils ont parlé à mes tripes. Ce sont ces lectures qui ont fait de moi un accro aux livres. Le premier est certainement ” Croc-Blanc”  de Jack London. Je l’ai relu plusieurs fois, même récemment, et chaque fois, je me rends compte qu’il ne s’agit pas simplement d’un livre pour enfants car il est souvent catalogué. Comme tous les livres de London il parle de notre société, des lignes de l’amour et des rejetés qui essaient d’être acceptés. L’autre est “le vieil homme” et la mer d’Hemigway. Pendant des années après l’avoir lu, à chaque fois que je sortais seul sur un bateau, je me sentais comme Santiago le vieux pêcheur cubain. Dans une interview qui m’a beaucoup fait sourire, Hemingway a déclaré : “Cette fois, ils sont capables de me donner le Nobel ! Et savez-vous quelle est la raison? parce que c’est mon premier roman dans lequel je n’écris pas de “mauvais” mot.” Et il avait raison. Il a remporté le Pulitzer et le Nobel.

– Quel est ton classique de chevet ?

Ah, les classiques. C’est une question à laquelle il est pratiquement impossible de répondre. Parce que la vérité, et je pense qu’elle s’applique à tout le monde, il y a un livre qui vous marque à tout âge. Quand vous avez vingt ans, vous n’êtes pas la même personne que vous serez à quarante ou soixante, donc je ce que je peux faire, c’est une liste. “Tonio Kröger” par Thomas Mann, “Les misérables” de Victor, “Martin Eden” de Jack London – et c’est déjà la deuxième fois que le mentionne, car  à mon avis, c’est un immense écrivain – le Comte de Monte Cristo par exemple de Dumas, “Jude l’obscur” par Thomas Hardy, “Light in August” (Lumière d’août) par William Faulkner, “Thérèse Raquin” par Emile Zola, et … Ok, je m’arrête ici parce que je pourrais continuer pendant une semaine, mais je ne peux pas omettre tout le travail du plus grand de tous pour moi, William Shakespeare.

 – Quel est le livre que tu n’as jamais terminé de lire ?

Ah, j’ai fini… Sûrement, “Ulysse” par James Joyce. Je sais que c’est un chef d’oeuvre, je sais que c’est une révolution littéraire, mais j’ai essayé au moins dix sept fois, je ne peux juste pas le faire, je démarre, et au bout d’un moment, je me saoule, je n’ai pas honte de l’admettre ! Mais même les Russes, extraordinaires aussi, bien sûr, ne parlent pas à mon être. C’est tout! Ciao ! Merci !

Bibliographie

Romans adultes

  • Zelter (1996)
  • L’impagliatore (2000)
    Publié en français sous le titre L’Empailleur, traduit par Arlette Lauterbach, (2003, Gallimard, collection série noire)
  • Dover Beach (2002)
  • La scala di Dioniso (2006)
    Publié en français sous le titre L’Échelle de Dionysos, traduit par Marina Boraso, (2007, Albin Michel)
  • Il grande scomunicato (2011)
  • Kosher mafia (2011)
  • La gang dei sogni (2008)
    Publié en français sous le titre Le Gang des rêves, traduit par Elsa Damien, (2016, Slatkine & Cie, 2017, Pocket)
  • La ragazza che toccava il cielo (2013)
    Publié en français sous le titre Les Enfants de Venise, traduit par Françoise Brun, (2017, Slatkine & Cie, 2018, Pocket)
  • Il bambino che trovò il sole di notte (2015)
    Publié en français sous le titre Le Soleil des rebelles, traduit par Françoise Brun, (2018, Slatkine & Cie)
  • La figlia della libertà, (2018)  Publié en français sous le titre Les Prisonniers de la liberté, traduit par Elsa Damien, (2019, Slatkine & Cie)

Roman jeunesse

  • I Ragazzi dell’Altro Mare (2016) Publié en français sous le titre Les Aventuriers de l’Autre Monde, traduit par Elsa Damien,(2020 Slatkine & Cie)

Adaptation

  • Ochi di cristallo, film italien réalisé par Eros Puglielli, d’après le roman L’Empailleur, avec Luigi Lo Cascio et Lucia Jiménez (2004)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s