Galerie

La république ne vous appartient pas – Discours à Polytechnique – Juan Branco (108 pages)

Le pouvoir politique passe souvent par la dialectique. Il me serait difficile de rivaliser avec Juan Branco sur ce terrain, lui qui a été formé dans les plus grandes écoles à cette manipulation du langage. Mon sentiment prédominant dans ce livre, c’est qu’on reste sur notre faim. Il enfonce des portes ouvertes avec des constats ô combien audacieux, tels que : “il y a des inégalités en France” ou “ce sont majoritairement les enfants de cadres qui font des études dans les plus grandes écoles en France”. Il est bien placé pour le savoir, lui qui a fait une partie de ses études à Yale. Si 68% des étudiants de polytechnique sont des enfants de cadres, seuls ceux qui ont eu l’opportunité de barboter dans les parcs du sénat ont une probabilité d’entrer un jour dans l’Ivy league. Le  problème de l’éducation en France (où les inégalités ont été encore amplifiées par le confinement lié à la crise sanitaire) est très préoccupant en effet. Mais le traiter au travers du prisme des prépas parisiennes et des grandes écoles me semble affreusement réducteur et naïf. Et malgré sa bonne volonté, la sensation de son imposture m’a trop violemment interpellée tout au long de l’ouvrage pour sortir convaincue de sa harangue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s