Galerie

Ma vie à t’attendre – Julien Aime (280 pages)

Doit-on passer à côté de sa vie pour un amour ? Telle est la question posée dans ce joli livre qui se déroule quasiment à huis clos dans une maison de retraite, où il ne reste plus beaucoup de temps à vivre pour les résidents. Comment profiter de ces derniers moments où la mémoire peut se faire la malle, comment aimer encore, avoir envie de faire de nouvelles activités. On n’aura jamais tant parlé des ehpad (je déteste cet acronyme) ces derniers mois, du « glissement » des personnes âgées durant le premier confinement qu’on a traitées comme des choses, oubliant qu’on a à faire à des être humains qui arrivent en bout de chemin.

Cette jolie histoire triste d’un amour attendu pendant cinquante six ans, mêlée à la résonance qu’elle peut avoir sur le chagrin d’amour d’un aide-soignant, avec des personnages profonds et bien campés nous absorbe et nous bouleverse du début à la fin. Très réussi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s