L’Effet Papillon – Jussi Adler-Olsen (600 pages)

Quelle chance! Je peux lire en voiture! Alors quoi de mieux qu’un petit polar pour la route?

Cet opus est le 5ème volet de la saga du département V. On suit et on retrouve avec délectation les tribulation de l’équipe disparate et farfelue. Carl Mörck, traumatisé par une fusillade qui a coûté la vie à l’un de ses coéquipiers et laissé l’autre tétraplégique et dépressif, est le responsable de ce département qui s’occupe exclusivement des cold cases, des affaires non élucidées. Fainéant, fumeur, roublard, agressif et de mauvaise foi, empêtré dans des problèmes de couple avec son ex femme, il est assisté par Assad, petit Syrien au passé trouble, vif de corps et d’esprit et Rose, bi-polaire punk, pointilleuse, qui décide des cas à traiter parmi les dizaines de dossiers en souffrance.

Honnêtement, on finit par s’intéresser plus à eux qu’aux diverses affaires qu’ils résolvent dans chaque épisode, malgré le soin que l’auteur apporte à inventer de nouveaux scénarios, toujours originaux. Bref, un passe-temps idéal pour ne pas voir passer le temps sur la route.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s