Vagabonde – Hervé Jubert (507 pages)

A l’instar de Guillaume le Cornec et ses Jaxon, qui revisitent le concept des héros de notre enfance, le Club des Cinq, Hervé Jubert, lui, s’attaque plutôt au mythe de Fantômette, avec Vagabonde, une petite ado haute en couleurs qui part à la recherche de son père qui a disparu. La différence, de taille, je vous l’accorde, c’est que Vagabonde, est la fille d’un voleur, et qu’elle rêve de suivre les traces de son père. Avec cette disparition plus qu’inquiétante, elle se jette de fait dans le grand bain… et dans la gueule du loup, bien sûr.

Très moderne, très drôle, on est tout de suite absorbé par l’histoire de cette famille atypique et les quêtes haletantes qu’ils poursuivent. C’est frais, c’est léger, malgré les personnages inquiétants et le fond de l’histoire, bien triste. Pour autant, un vrai vent de légèreté souffle tout au long de ce roman.

Hervé Jubert nous entraîne dans le road trip que suit la jeune fille et son petit frère, ses amis, un drôle d’étudiant, un grand-père fantasque, un parrain qui ne l’est pas moins, une chatte siamoise sournoise et un combi Vévé qui leur permet de parcourir l’Europe de long en large et en travers.

Amusez-vous beaucoup et passez-le à vos gamins ensuite, ils vont adorer. Rafraîchissant !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s