La canne à pêche de George Orwell – François Bordes (97 pages)

Dans ce petit ouvrage, on parle de l’enfance et de la vision du totalitarisme par George Orwell. On y analyse 1984 par le biais des enfants, de la protection de l’enfance et du totalitarisme. On y parle aussi beaucoup d’un ouvrage moins connu d’Orwell, « un peu d’air frais ». Pour Orwell, ce qui pouvait nous sauver des turpitudes du monde, et en particulier du totalitarisme, tel qu’il le voyait arriver après la deuxième guerre mondiale et l’entrée dans la guerre froide, c’est la façon dont les enfants appréhendent le monde.

Si vous voulez vous replonger dans 1984 sans le (re)lire ou découvrir d’autres ouvrages de George Orwell, né Eric Blair – le saviez-vous ? – Voici un bon moyen en 100 pages à peine pour vous remettre à jour. Attention, il s’agit d’un essai, non romancé.

Il disait : « Je pense que c’est en conservant notre amour enfantin pour les arbres, les poissons, les papillons, les crapauds… que l’on rend un peu plus probable la possibilité d’un avenir paisible et décent. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s