Galerie

Faux-Semblant  – Witi Ihimaera (103 pages) Traduit de l’anglais (Nouvelle-Zélande) par Mireille Vignol

Faux sang blanc. En anglais, White Lies, qui est le titre original du livre. Un petit bouquin étonnant, découvert grâce à “Varions les éditions en live” (VLEEL) sur les docteurs Maoris, sur fond de colonisation et de destruction de l’île par les colons. Paraiti parcourt les villages pour soigner les gens, lorsqu’elle reçoit une étrange demande d’une blanche. Elle qui donne et rend la vie, doit la prendre.

En quelques pages, l’auteur nous fait passer un grand nombre de messages sur cette époque où il ne faisait pas bon avoir le teint un peu trop foncé et sur des pratiques ancestrales qui ont été traquées et punies par les blancs.. En cette période estivale où nous cherchons tous à bronzer, mais où la couleur de peau pose encore problème à trop de monde, je vous invite à découvrir une littérature de l’autre bout du monde, qui s’achève par quelques explications de l’auteur sur les thèmes qui l’ont inspiré.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s