Galerie

Les mains propres – Jean-Louis Bailly (115 pages)

Un héros entomologiste, je n’en ai croisé qu’un avant « Les mains propres », et c’était dans « Le premier siècle après Béatrice », d’Amin Maalouf, mon livre préféré, alors autant vous dire que celui-ci avait intérêt à être à la hauteur.

Librement inspiré de l’histoire vraie de Jean-Henri Fabre, le roman retrace l’histoire de ce naturaliste du 19ème siècle, autodidacte, grand observateur des insectes, provençal d’extraction modeste reconnu par les plus grands (Darwin se fendra d’une missive à son égard, excusez du peu !) on découvre un homme incroyable, amoureux des insectes, des femmes, de la vie.

Ecrit dans le style qui rappelle l’époque, ce court roman est à découvrir. Merci à l’arbre vengeur pour leur confiance sur cette belle découverte.

2 réflexions au sujet de « Les mains propres – Jean-Louis Bailly (115 pages) »

Répondre à Jean-Louis BAILLY Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s