Galerie

Le cas Van Noorden – Raphaël Passerin (144 pages)

Quatre corps dont trois salement amochés sont retrouvés chez un paisible professeur. Le reste du livre raconte l’histoire en la reprenant du début pour en expliquer la chronologie macabre. Un roman sur les rancœurs, les faux semblants y compris l’amitié, qui peut n’être qu’une façade, l’expression d’egos surdimensionnés. Un faux roman policier, car on ne saura rien de l’enquête.

Vous ne lâcherez pas le livre avant de l’avoir terminé et vous reprendrez le premier chapitre qui est la dernière étape de l’histoire, pour vous remémorer les détails de ce qui aura été découvert par les policiers.

Un livre malin et bien écrit, une forme d’hommage à Agatha Christie, selon moi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s