Galerie

Oublier Palerme – Edmonde Charles-Roux (409 pages)

Oublier Palerme, Goncourt 1966, est le récit romanesque de Gianna Meri. Le roman raconte son destin tragique, son premier amour tué pendant la deuxième guerre mondiale, recruté par Mussolini, comme tant de jeunes qui étaient contre sa politique. Exilée sicilienne à New
York, elle est rédactrice de la rubrique voyage dans un magazine féminin. Elle rencontre un homme, d’origine sicilienne, né aux Etats-Unis, élu de sa circonscription qui n’a jamais mis les pieds sur l’île où est né son père. Mêlant des éléments de sa vie à la fiction, Edmonde Charles-Roux a égratigné le monde de la mode qui l’a évincée, réhabilité son amour mort
pendant la deuxième guerre mondiale et utilisé un fait divers qui apporte une tension qui monte tout au long de l’histoire. Une très belle plume, une époque bien campée, une héroïne mélancolique, des personnages forts. Cette saga romanesque a tout pour plaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s