Galerie

Les Arpenteuses – Christiane Brunel (228 pages)

Quelle synchronicité ! Finir ce livre qui parle du coup d’état de Pinochet un 11 septembre, date anniversaire de ce jour funeste était un symbole fort, surtout que je n’avais aucune idée du thème avant de l’ouvrir.

Maria élève seule sa fille, Alma, vive et passionnée d’astronomie. Son père ? Mort. Maria enveloppe de mystère cette mort et tait à sa fille son histoire. Des couches de secrets enrobées de couches d’autres secrets, le livre raconte une période de l’histoire du Chili douloureuse. Et l’ensemble est plutôt réussi. On accroche à ces personnages réalistes et leurs histoires tragiques, malgré un style un tout petit peu trop scolaire. Un premier roman attachant et très bien documenté.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s